skip to Main Content
Les Suites Du Big-Bang (par Clémentine Autain, Elsa Faucillon, Guillaume Balas, Alain Coulombel)

Les suites du Big-Bang (par Clémentine Autain, Elsa Faucillon, Guillaume Balas, Alain Coulombel)

En pleine mobilisation sociale et alors que de la campagne des municipales commence à occuper les week-ends pour nombre de militants, l’assemblée des signataires du Big Bang a rassemblé près de 200 personnes ce samedi à la Bellevilloise à Paris. Même s’il était difficile pour beaucoup de répondre présent, nous tenions à la maintenir en raison de la nécessité de tracer un chemin politique dans ce moment de confrontation sociale inédite avec le pouvoir en place.

C’est avec la conscience de la gravité de la situation que s’est tenue cette après-midi de débat. Déjouer le duopole Macron/Le Pen était dans toutes les têtes. Comment le Big Bang peut-il contribuer à faire émerger une perspective de transformation sociale et écologiste à vocation majoritaire ? Le temps presse et les difficultés ne manquent pas dans un paysage si fragilisé à gauche. Les coordonnées du mouvement social en cours donnent pourtant du grain à moudre. Car dans les slogans et les discours de celles et ceux qui sont légitimement en colère, il est question de partage des richesses, d’égalité, de démocratie, d’écologie. Une forme de radicalité parfume l’air du temps, le capitalisme est une cible, l’envie de changement en profondeur s’affirme à l’heure du défi climatique.

Si une majorité des Français.e.s soutient toujours la mobilisation, c’est qu’il n’existe pas de résignation à la douce musique entonnée par le gouvernement et sa politique de destruction sociale violente. Dégager un nouveau tout qui redonne de l’espoir et fédère largement dans le pays n’est pas une tâche facile. Notre conviction est qu’il naîtra au carrefour de deux cultures politiques : celle de la gauche héritière du mouvement ouvrier et celle de l’écologie politique. Un avis qui semble partagé par huit responsables de syndicats et associations qui ont signé ce week-end, dans le JDD, un appel pour répondre à la double urgence climatique et sociale – Philippe Martinez de la CGT, Cécile Duflot d’Oxfam, Aurélie Trouvé d’Attac…

Avec le Big Bang, nous entendons participer de cette voix unitaire qui se cherche et continueront d’avancer des initiatives pour apposer notre pierre à cet édifice. Pas pour implorer une « unitééé » à tout prix et sans contenu mais pour contribuer à faire émerger la vision du monde du XXIe siècle qui peut permettre de rassembler sur un contenu de transformation en profondeur. À la suite des municipales, nous organiserons une nouvelle assemblée ses signataires. Nous envisageons de l’introduire par une table-ronde avec des maires qui auront gagné sur la base d’un rassemblement de la gauche écologiste et citoyenne. Dans la lignée de cet objectif, nous continuerons à organiser des groupes de travaux thématiques afin de soutenir nos positions par un effort de propositions renouvelées, comme nous l’avons impulsé samedi en présentant nos textes sur le travail et l’écologie. Nous ouvrirons à contribution cette perspective de production intellectuelle. Après Limoges et Nantes, nous continuerons les répliques du Big Bang dans toute la France. Également convaincus que dans la période la dérive orwellienne du langage macroniste participe d’un danger qui ne donne pas son nom, nous souhaitons organiser la remise des Prix Orwell pour dénoncer les pires facéties communicationnelles des membres du gouvernement.

2020 s’annonce comme un défi de taille pour celles et ceux qui refusent de faire de 2022 la chronique d’une défaite annoncée. Nous travaillons à des initiatives pour donner de la voix à toutes celles et ceux qui ne baissent pas les bras devant le scénario de divisions et qui veulent du neuf dans la gauche écologiste. Le Big Bang a donc bien l’intention de prendre toute sa place dans ce travail difficile mais indispensable. Nous appelons chacune et chacun à y mettre son grain de sel !

Clémentine Autain, Elsa Faucillon, Guillaume Balas, Alain Coulombel

Back To Top